Magical Girl Boy – La Magical Girl Moderne

Résumé de l’éditeur :

           Saki Uno est lycéenne, mais elle est surtout membre d’un duo de chanteuse pop : les Magical Twin ! Le problème, c’est que son groupe ne rencontre pas du tout de succès…

Dépitée, un soir, alors qu’elle rentre d’un concert catastrophique, elle trouve devant chez elle un yakuza fou furieux. Ce dernier lui apprend une drôle de nouvelle : sa mère était autrefois une magical girl, et c’est désormais à son tour de signer un contrat avec lui, pour protéger l’ordre et la justice !

Le problème, c’est que Saki n’est pas du tout emballée à cette idée. À moins que pour protéger l’homme qu’elle aime, elle ne soit d’accord pour se fighter contre des ours bodybuildés ?!

Sa nouvelle vie de Magical Girl Boy (rayez la mention inutile) lui réserve bien des surprises …

 

Mon avis:

           Quand on commence la lecture d’un manga de la collection « What the fuck » des Éditions Akata, nous sommes sûrs que d’une seule chose c’est que l’histoire sera totalement farfelue.

Et en effet avec Magical Girl Boy, nous  sommes dans une histoire totalement absurde. Rien que le résumé de ce manga nous emporte dans un univers décalé.

Au début rien de bien innovant, une jeune fille Saki, fan des groupes d’idoles ne souhaite qu’une chose, former un groupe de musique à succès avec sa meilleure amie.

Le tout sur fond de romance, car évidemment Saki est secrètement amoureuse d’un garçon inaccessible leader  d’un groupe de musique. Mais la vie de notre jeune héroïne va être chamboulée  par l’arrivée d’un étrange yakuza, qui va lui dévoiler sa véritable nature.

Saki n’est pas une fille comme les autres, c’est une Magical Girl ! Le problème c’est qu’elle ne va pas se transformer en jolie magicienne, oh non ! Quand elle va devoir combattre des monstres, qui sont en réalité d’étranges et maléfiques peluches géantes , elle se transforme en homme ultra viril revêtant le traditionnel costume d’une magical Girl (petite robe et sceptre magique)! C’est ici que l’histoire devient totalement absurde mais délicieusement drôle et captivante.

Le mangaka Môkon Icchokusen s’amuse à jouer avec les codes et les nombreux stéréotypes de la magical girl.  Mais ce manga n’est pas qu’un pastiche, il nous propose une véritable histoire !

           Amour, combat et révélation vont ponctuer le parcours de la jeune Saki.

Le point fort de Magical Girl Boy, est qu’en seulement deux tomes, l’auteur arrive à briser les clichés de la culture populaire japonaise en nous proposant sa vision moderne de cette société à travers cette histoire hilarante.

Saluons au passage le très bon travail des Éditions Akata sur cette serie ! Les couvertures holographiques sont d’une grande beauté et d’une grande qualité.

 

Infos :

Auteur/illustrateur : Môkon Icchokusen

Éditeur : AKATA

Style : Shojo / What the fuck

http://www.akata.fr/series/magical-girl-boy

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s